Être un coach professionnel EMCC France, quelle différence ?

Etre un coach professionnel EMCC France, quelle différence ?

Lorsque j’ai terminé ma formation de coaching professionnel à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers, je me suis posé la question d’adhérer à une fédération de coach.

Je me suis donc posé la question de « Etre un coach professionnel EMCC France, quelle différence ? ».

Adhérer à une fédération, pourquoi ?

Avant d’adhérer à une fédération quelle qu’elle soit, je me suis posé la question de savoir en quoi être adhérent avait un intérêt. En effet, je suis coach professionnel, que va m’apporter de devenir membre d’une fédération ?

Plusieurs éléments m’ont intéressée :

Être seule dans mon coin ou partager?

Cette question parle de mon identité. En quoi suis-je similaire et différente des autres coachs ? Où vais-je faire vivre ma similarité et ma différence ?

Il m’est paru assez vite qu’en restant éloignée d’une fédération, un risque d’appauvrissement pouvait de s’installer. En effet, les fédérations sont un lieu de partage. Elles permettent de créer des liens entre les membres qui sont plus enclin à se rassembler et échanger.

Cet échange permet de travailler sur notre professionnalisme et notre pratique dans le cadre du code de déontologie partagé.

Les échanges ont également un effet sur la clarification de l’identité professionnelle. Le miroir de nos collègues permet de mettre en lumière les zones où l’on se sent à l’aise et celles qui méritent d’être travaillées.

Quels engagements cela implique-t-il?

Ayant beaucoup travaillé sur le code déontologie de l’EMCC France durant ma formation, je me suis tournée vers elle assez naturellement.

Être adhérent EMCC, c’est faire vivre des valeurs !

J’apprécie le principe d’ouverture de l’EMCC !

OK, la grande majorité des coachs sont des coachs professionnels, mais pas que ! Sont également bienvenus des thérapeutes, des coachs sportifs, en image etc.. Cette diversité permet de s’enrichir des pratiques et des courants de pensés variés.

« L’EMCC défend l’ouverture, la solidarité (comme le Coaching Solidaire EMCC ©) le respect, l’attention portée à chaque personne quel que soit son degré de développement, ses origines et ses croyances, la responsabilité et la liberté de se développer à son rythme, selon les besoins de chacun. » extrait du site EMCC France.

J’adhère à ces valeurs et tâche quotidiennement dans mon activité PRO mais également en tant qu’être humain de faire vivre ces valeurs.

Être adhérent EMCC, c’est simple !

Faire partie de l’EMCC France est finalement assez simple :

  • Faire acte de candidature
  • Décrire son expérience professionnelle
  • Préciser l’école où l’on a été formé et certifié, le nombre d’heure (mini 110h)
  • S’acquitter de la cotisation

L’EMCC France propose également un processus d’accréditation européen individuel pour les coachs (European Individual accreditation) et pour les programmes de formation (EQA). Les superviseurs et programmes de supervision peuvent également être accrédités.

A ce jour, je n’ai pas encore passé le cap de cette démarche. Je sais qu’elle m’attire car elle permettra de réaliser un travail de clarification supplémentaire qui fera l’objet d’une validation par mes pairs, et donc d’une reconnaissance !

Être adhérent EMCC, c’est respecter le code déontologique !

Adhérer à l’EMCC France, c’est prendre un engagement moral à respecter le code de déontologie. Le code de déontologie comporte de nombreuses rubriques. Je ne développe ci-après que celles concernant la pratique professionnelle.

  • Capacité professionnelle

Ma capacité professionnelle provient de mon expérience professionnelle passée, des formations suivies et de celles que je continue à suivre. Mais pas seulement ! Elle vient dans ma capacité à prendre soin de mon écologie afin d’être disponible en temps utile pour mes clients.

Cela veut également dire que si je ne me sens pas en capacité d’accompagner, au lieu de lutter, je passe le relais à quelqu’un d’autre. Un confrère, un autre professionnel de l’accompagnement etc..

  • La supervision permanente

Et oui permanent, ça veut bien dire permanent, tout le temps ! Et commencer le plus tôt possible c’est le mieux! Personnellement, j’ai commencé la supervision sans avoir le moindre client !

Grâce au travail entrepris, j’ai pu gagner en confiance professionnelle, une stabilité de ma posture professionnelle et surtout, la supervision est le lieu de la poursuite de mon développement professionnel en interrogeant ma pratique et mon éthique.

La supervision collective choisie me permet de profiter du regard de mes pairs en plus de celui de mon superviseur, de grandir de leur propre expérience.

  • Réflexion et développement professionnel continu

J’appelle un chat, un chat, cela veut bien dire que je poursuis un travail thérapeutique continu et que je continue à me former régulièrement.

Le travail thérapeutique me permet d’augmenter ma connaissance de moi afin de me libérer d’éléments qui pourraient interagir avec mes clients.

L’objectif de la formation permanente n’est pas de réaliser une collection de diplôme ou de certification. Il est d’augmenter ma capacité à accompagner mes clients en fonction de leurs besoins, d’élargir mon champ de vision.

 

 

Mon intérêt vs mon implication dans l’organisation

Que puis-je bien y trouver!

Mon intérêt est clairement de participer à des évènements organisés par l’EMCC France et ses délégations régionales. La délégation locale propose des ateliers de professionnalisation, des groupes d’échanges de la pratique qui l’un et l’autre participent du développement de mon professionnalisme.

Au niveau national, l’EMCC France met à disposition des services mutualisés et spécifiques à notre métier, comme l’assurance Responsabilité Civile  RC PRO à un tarif imbattable.

Que puis-je bien y faire!

C’est bien beau de profiter de tout ce qui a été décrit, mais moi, je fais quoi pour cette organisation ?

Depuis cette année, j’ai souhaité m’impliquer plus précisément dans l’action de l’EMCC Anjou-Vendée, en rejoignant la commission Relations Extérieures. Avec deux collègues, Karine GOUIN et Céline PASQUET, nous nous attachons à mettre en œuvre une stratégie en vue d’augmenter la connaissance des professionnels de ce qu’est l’EMCC France et ce qu’est le coaching.

Car enfin, au lieu de laisser parler les autres de notre profession, parfois en des termes peu élogieux, il est de notre intérêt de parler de lui tel que nous le pratiquons, tel que notre fédération souhaite le faire vivre, en véhiculant les valeurs partagées.

J’ai tenté par ces quelques lignes de répondre, depuis ma position, mon expérience, à la question “Etre un coach professionnel EMCC France, quelle différence!”.

Aujourd’hui, j’ai quelques certitudes. Etre adhérent EMCC me permet de trouver un lieu de réflexion, d’évolution, de partage et de professionnalisation. C’est également pour moi la possibilité de parler de mon métier, de ses valeurs, de faire parler de mon métier et de ses valeurs!

Je suis fière d’être un coach professionnel et je suis fière d’être adhérente EMCC France!

 

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’EMCC France, je les invite à:

  • me contacter pour obtenir plus d’informations     

  •  visiter le site EMCC France

Pour partager cet article :
Fermer le menu